LE COIN DES POETES ~Les rimes vagabondes ~


Dialogue, convivialité, humour, humeurs, communication...
Espace de discussion libre sur des sujets ne concernant pas le forum
Avant de poster, une consultation préalable de la CHARTE évitera les débordements.

Modérateurs: audax, scoreboard

LE COIN DES POETES ~Les rimes vagabondes ~

Messagepar victoria » Dim 30 Jan 2005 11:31

Au fil des messages, venez poser vos mots.
En vers ou en prose, ils seront toujours beaux ...

Image

************************************

:!: S'il s'agit d'un extrait d'auteur, d'une phrase relevée d'un livre, d'une revue, d'un film, merci d'en indiquer la source :wink:
Dernière édition par victoria le Dim 30 Jan 2005 11:51, édité 4 fois.
victoria
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 759
Inscription: Sam 11 Déc 2004 14:05

Messagepar victoria » Dim 30 Jan 2005 11:37

A la Saint Valentin, pas de coeur chagrin :wink:

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Seul (e) aujourd'hui ?

Unissons nos pensées
A celles des gens qui s'aiment,
Pour qu'en cette journée
S' effacent nos peines.

Ainsi nos coeurs en attente
De la chère Âme soeur,
Vivront le sensation troublante
De connaître le Bonheur.

Et, si un voile de solitude
Nous nous embrume les yeux,
Gardons la certitude
De futurs jours heureux.

Poésie écrite il y a pas mal d'années ...
Dernière édition par victoria le Dim 30 Jan 2005 12:01, édité 1 fois.
victoria
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 759
Inscription: Sam 11 Déc 2004 14:05

Messagepar victoria » Dim 30 Jan 2005 11:59

~ Dédicace à l' Amitié ~

L' Amitié est une source inépuisable
Dans laquelle on peut boire indéfiniment,
Une eau pure et incomparable,
Dans toute occasion, à tout moment.

Tumultueuse et bouillonante,
Elle nous ramène à la vie,
Dans les périodes angoissantes
De solitude et d'ennui.

Elle nous accueille et nous écoute,
Nous apporte l'appaisement,
Quand nous croisons sur notre route,
Peines, soucis et tourments.

Dans sa transparence nous pouvons voir
Le reflet de nos pensées,
Qu'elle nous renvoie comme un miroir,
Sans besoin de s'exprimer.


Décembre 1993
victoria
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 759
Inscription: Sam 11 Déc 2004 14:05

Messagepar victoria » Dim 30 Jan 2005 12:34

Lu ou entendu.
C'est trop loin, je ne me souviens plus de la source :oops:

J'ai beaucoup aimé ces quelques mots

~~~~~~~~~~~~~~~

Dans la lutte pour la vie, celui qui est à bout de souffle, à bout d'arguments, à bout de moyens et à bout de tout, n'est heureusement pas au bout de ses peines.
C'est ce qui divise les hommes, qui multiplie leurs différents.

Rien n'est jamais perdu tant qu'il reste quelque chose à trouver.

~~~~~~~~~~~~~~~
victoria
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 759
Inscription: Sam 11 Déc 2004 14:05

Messagepar Adelyne » Dim 13 Fév 2005 01:10

Whao c'est trop beau, c'est super ma vivi !!!!! :wink:
Adelyne
Méta Membre
Méta Membre
 
Messages: 383
Inscription: Mar 28 Déc 2004 20:16

Messagepar victoria » Dim 13 Fév 2005 12:27

Victoria janvier 1990
_______________________

A vous,

Vous êtes les racines,
Et la terre fertile,
Qui donnent la vie à l'arbre.

Vous êtes les piliers
Du grand pont édifié,
Sans lesquels il s'écroulerait.

Vous êtes les fondations,
Sans lesquelles la maison,
Ne pourrait se construire.

Vous êtes les joyaux de la couronne
Et notre foyer est un royaume
Vous êtes tout simplement,
Mes enfants.
victoria
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 759
Inscription: Sam 11 Déc 2004 14:05

Messagepar OMstyle » Dim 13 Fév 2005 13:30

La distance nous sépare
Et enfin nos souvenirs se réparent
Car au bout d’un temps
Le statut de notre amour se montrait absent
Mais c’est injuste pour nous
De souffrir chacun de notre côté.
Tes baisers sur mon cou
Me manquent car j’ai constaté
Qu’en fait ta douceur était vitale
Et je ne peux oublier les points qui nous liaient.
Je pourrais me faire du mal
Si toute notre histoire se noyait
Dans un océan de larmes
Où seul le courage est l’arme
De nous soutenir contre cet inconvénient
Qu’on ne peut combattre.
Dans cette nouvelle vie il faut être patient
Et laisser le temps nous abattre
Jusqu’à ce que l’on puisse se voir.
Tu reste à l’intérieur de moi
Car depuis tous ces mois
Malgré tous l’écart qui nous sépare
Je ne pense qu’à toi
Maintenant lorsque l’ont dira -loin des yeux
Loin du cœur- ce proverbe restera menteur… »

1 copine a moi qui l'a fait :D
Avatar de l’utilisateur
OMstyle
Méta Membre
Méta Membre
 
Messages: 218
Inscription: Jeu 30 Déc 2004 21:34

Messagepar victoria » Dim 13 Fév 2005 13:39

OMstyle a écrit:La distance nous sépare
Et enfin nos .................Maintenant lorsque l’ont dira -loin des yeux
Loin du cœur- ce proverbe restera menteur… »

1 copine a moi qui l'a fait :D


Et ben ! félicitations à ta copine !!! c'est superbe !!! :wink:
victoria
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 759
Inscription: Sam 11 Déc 2004 14:05

Messagepar Adelyne » Dim 13 Fév 2005 14:58

Oui c'est magnifique dit lui bravo de ma part et toi uassi je te dit bravo et encore bravo ma vivi !
Mes preférés :
Dédicace à l' Amitié
et celui d eta copine OMstyle !!!
:D
Adelyne
Méta Membre
Méta Membre
 
Messages: 383
Inscription: Mar 28 Déc 2004 20:16

Messagepar sacha » Lun 07 Mars 2005 20:34

Quelques petites citations de moi :wink:

La vie n'est qu'un passage, vivre, c'est quoi ? C'est mourir

Vivre, c'est mourir, mais mourir, c'est vivre, mais mourir pour vivre c'est vivre pour mourir ? non il faut mourir pour vivre.

Vivre, c'est mourir, mais mourir, c'est vivre, mais mourir pour vivre c'est vivre pour mourir ? non il faut mourir pour vivre
et pour ceux qui n'ont rien compris, vivez mais ne réfléchissez pas à mourir.

L’amour, c’est de l’eau, fluide, beau, simple mais compliqué à la fois mais sans goût pour aucun.

Rien n'est rien, mais si rien n'est rien alors rien qu'est ce ? On ne peut le dire, rien n'est rien, c'est simplement un mot prononcé pour exprimer le vide de solutions, l'humain a remplacé ce vide par un mot, pour résoudre une équation, celle d'où les limites de l'hommes sont atteintes, rien n'est rien, si la limite de l'intelligence de l'homme.

Mourir, c'est une question et une réponse à la fois, mourir c'est la réponse de la question que tout le monde se pose, pourquoi vivre ?

La peur, c'est rien, rien de chez rien, ah si, peut être un sentiment, un sentiment de quoi, avoir peur de mourir, de souffrir, mais mourir c'est une réponse vitale et souffrir c'est se rapprocher de mourir alors la peur n'est rien, si peut être le moment qui vous fera réfléchir que la vie est toujours finit par la peur même si on ne la ressens pas.

L'humain, un animal, un être doté d'une intelligence ne lui permettant pas de vivre en symbiose avec le reste de son environnement. On pourrait se demander pourquoi il n'analyse pas ses faits avant de les commettre, je n'ai trouvé qu'une réponse, l'humain a un cerveau d'humain, donc chacun de ses faits, sont présentés avec comme centre lui même, l'humain est la cause de toutes les horreurs du monde.

L’intelligence, c'est rien, aujourd'hui on la met en haut de la pyramide, je serais presque capable de la mettre en bas enfin presque, l'intelligence n'est rien, ce n'est qu'un vent, une bise, ce n'est pas plus intelligent que la beauté ou la laideur, car tout ce genre de choses sont analysées pour être ensuite jugées, l'intelligence n'est donc rien car elle est ci ou ça d'après telle ou telle personne.


( si je les mets, c'est grâce a ce genre de citations que je suis optimiste ! ) :wink:
:wink: bye
Image

sign pour toi, et l'anorexie est une maladie je tiens a le signaler sinon la vie n'est qu'un passage noir et sombre mais jamais avec goût ...
sacha
Méta Membre
Méta Membre
 
Messages: 214
Inscription: Dim 28 Nov 2004 18:19

Messagepar OMstyle » Lun 11 Avr 2005 22:45

« Te voir les complimenter
Ça m’exaspère,
Te voir les acclamer
Ça me désespère,
Te voir les aduler
Ça me met en colère,
Tu m’as fais mal en vérité
Et tu ne connais que la lâcheté
Je ne fais qu’approuver ta méprise…
Certes tu n’es que fausseté
Je lâche-prise.
Et tu n’as encore rien décidé…
Au bout d’un temps écoulé
je remarque que je t’ai mal juger
Je t’adore en toute sincérité
Je regrette une partie de mes énoncés
Car tu devient, petit à petit,
Dans ma vie
Une amie
Sur qui je peux compter
Sache que je penserai
Jusqu’à la fin de cet intitulé
Que tu es ma préférée… »
Avatar de l’utilisateur
OMstyle
Méta Membre
Méta Membre
 
Messages: 218
Inscription: Jeu 30 Déc 2004 21:34

Messagepar oO° Queen Girl °Oo » Jeu 12 Jan 2006 16:24

((( oO° Regardes ce que tu ne peu pas voir °Oo )))

Les parchemins de la vie s’endorment
Et je sent ton souffle se fermer.
Plus une braise ne chauffe encore,
Les étincelles se sont fanées.
Tu vois quand je te parle de la mort
J’entend comme des voix qui me parlent
Elles me disent qu’on est tous morts
Que nos vies sont déjà finies
Elles me disent que des siècles ont passés,
Qu’un nuage noir nous à emporté.
Elles m’expliquent comment c’est arrivé.
Tant de souffrance et de malheur guidaient nos pas dans le passé
Nous ne sommes que les fantômes hantant le reste des souvenirs
Nous partageons en nos âmes des milliers de cœurs brisés
Des milliers de crimes infâmes et de cris horrifiés.
Nous réunissons à nous tous la souffrance et l’amour
Oui l’amour qui ne fait qu’amplifier le sentiment dément qu’on vie
Alors que nous ne somme en fait que la mort elle même.
Si tu regarde dans le passé, tu verra des êtres sombres,
C’était toi, bien sûr, et tes amis, peu être eux sont ils éteints à jamais
Peu être toi es tu resté en souvenir pour subir les malheurs que tu n’avais pas vécu
Peu être la vie n’est qu’une illusion, peu être la mort n’est que le vrai commencement
Je ne sais pas, je ne le saurais peu être jamais…


:arrow: by me
Avatar de l’utilisateur
oO° Queen Girl °Oo
Membre sénior
Membre sénior
 
Messages: 23
Inscription: Jeu 12 Jan 2006 16:08


Revenir vers BLABLA

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron